Sphère corporelle

 

novembre 2020

motricité fine / écriture / apprentissage

 

LA MOTRICITÉ FINE

Qu'est ce que la motricité fine ?

La motricité c’est l’ensemble des fonctions qui permettent de contrôler la précision de ses mouvements de la main et des doigts. Saisir un objet, le lancer, porter un objet à sa bouche mais aussi découper ou dessiner font partie de ces mouvements fins.

Comment se développe-t-elle ?

L’âge d’acquisition évolue d’un enfant à un autre. En revanche, les étapes se font dans le même ordre pour tous les enfants et dépendent de deux facteurs :

  • L’équipement neurobiologique de l’enfant : maturation cérébrale et capacités perceptives et cognitives
  • Son environnement et les stimulations qu’il reçoit. Plus un enfant sera stimulé, plus vite sa motricité fine se mettra en place.

Les différentes étapes 

Les bases de la motricité fine s'acquièrent dès la naissance jusqu'à l'âge de 6 ans.

Au cours des premiers mois, le nouveau-né est dans une motricité réflexe, il n’a donc aucun contrôle sur ses mouvements.

Ainsi, lorsqu’un nourrisson agrippe le doigt de sa maman, ce n’est pas intentionnel, c’est son réflexe d’agrippement palmaire qui s’exprime.

Le réflexe d'agrippement palmaire après 3 mois

Ce réflexe doit disparaitre au profit d’un réflexe de contact puis la préhension deviendra volontaire aux alentours de 5 mois. Cette préhension va ensuite prendre différentes formes avant d’arriver à la fameuse pince pouce-index . L’enfant ne se sert que d’une seule main. Le lâcher devient volontaire une fois cette préhension installée.

Entre 7 et 9 mois, l'enfant se sert de ses deux mains.

Avant l'âge de 2 ans, la préhension reste symétrique.

Entre 2 et 4 ans, la latéralisation

La latéralisation commence à se mettre en place, l'enfant montre alors une préférence manuelle et devient droitier ou gaucher. Il est capable de tourner les pages d'un livre une à la fois, il peut tourner une poignée de porte et il construit une tour de 9 à 10 blocs. Il commence à utiliser une main et stabilise les objets avec l'autre. Autrement dit, il devient capable de faire travailler ses deux mains ensemble sans qu'elles effectuent le même geste.

Entre 3 et 4 ans ...

Les gestes deviennent de plus en plus précis : l'enfant est capable d'utiliser des ciseaux et de boutonner sa veste. Il devient capable d'utiliser une force suffisante et contrôlée pour faire un serpentin avec de la pâte à modeler. La copie des traits se raffine et l'enfant commence à être capable de dessiner. Le dessin du bonhomme suit une progression précise, c'est-à-dire que l'enfant ne dessine que la tête vers 3 ans pour y ajouter les bras et les jambes vers 4 ans.

Vers 5 à 6 ans ...

Il peut distinguer la main droite de la gauche, découpe des formes complexes, reproduit des lettres. Il peut faire des mouvements fins à l'intérieur de sa main comme par exemple cacher un objet dans sa main en utilisant seulement le mouvement de ses doigts ou faire ses lacets.

"La motricité fine se développe tout au long de la vie en apprenant à maîtriser d'autres objets et outils : couture, bricolage, jonglerie" 

Comment la stimuler ? 

La motricité fine est stimulée au quotidien au moyen d'activités spécifiques pratiquées à l'école maternelle ou à la maison : découpage, coloriage, peinture, jeux de construction, jardinage, cuisine, ménage, pâte à modeler …

 

Entre 3 et 6 mois si ...  

  • Le bébé est incapable de tendre la main vers des objets, de les saisir ou de les tenir. 
  • Il ne parvient pas à supporter sa tête adéquatement.
  • Il ne porte aucun objet à sa bouche.
  • Il ne pousse pas les jambes vers le bas lorsqu'on lui place les pieds sur une surface ferme.
  • Le bébé ne se retourne pas.
  • Il présente une raideur ou un très grand relâchement musculaire.
  • Lorsqu'on l'installe en position assise, la tête tombe vers l'arrière. 
  • Il se sert d'une seule main ou ne tente pas activement d'atteindre des objets.
  • Le bébé ne peut pas s'asseoir sans aide.
  • Lorsqu'on le place pour le faire tenir debout, ses jambes ne supportent pas son poids.

A 1 an si ...

  • Le bébé ne rampe pas.
  • Lorsqu'il rampe, il se traîne sur un seul côté du corps.
  • Il est incapable de se tenir debout lorsqu'on le soutient.
  • Il se s'intéresse pas aux objets et ne semble pas savoir quoi faire avec (il ne fait que les frapper sur une surface, ne joue pas à mettre des objets dans un récipient pour ensuite les retirer, n'agite pas un hochet pour activer le bruit, etc.)

A 2 ans si ...

  • L'enfant ne marche pas.
  • Il marche sur la pointe des pieds.
  • Il ne joue pas avec les jouets d'une façon fonctionnelle (faire rouler les autos en imitant le bruit, empiler des blocs, faire un casse-tête de bois, etc.). 

A 3 ans, s'il ne peut pas ...

  • Empiler 5 cubes de 1cm de côté pour faire une tour;
  • Détacher de grosses perles à pression;
  • Gribouiller et rester à l’intérieur des limites d’une feuille.

A 4 ans, s'il ne peut pas ...

  • Faire une tour de 7 cubes de 1cm de côté ;
  • Placer sur une grille trouée des petites chevilles;
  • Imiter des traits (verticaux, horizontaux et le cercle);
  • Contrôler l’ouverture et la fermeture des ciseaux et faire des entailles dans une feuille;

 

Avoir de l’intérêt pour les activités de motricité fine, s’il n’est pas capable de rester assis pour plus de 5 minutes et s’il passe constamment d’une activité à l’autre.

A 5 ans, si ...

  • Lorsque le dessin du bonhomme ne représente que la tête.
  • Qu’il ne peut reproduire que quelques lettres.
  • Ne peut dévisser seul le couvercle d’un contenant à épice.
  • Boutonner et déboutonner ses vêtements lui est difficile.
  • Monter sa fermeture éclair, mettre et enlever ses bas.
  • Tenir le crayon avec l’ensemble de la main.

 

A 6 ans, si ...

  • Lorsqu’il ne peut écrire son nom.
  • Ne peut faire un nœud avec ses lacets de souliers.
  • Dépasse les lignes de plus de 1 cm lorsqu’il colorie.
  • Utilise autant la main droite que la gauche pour écrire.
  • Ne peut découper des formes simples comme un carré.

Autres articles

 

Décembre 2020

Le réflexe tonique asymétrique du cou

L'impact sur les apprentissages scolaires, lecture, écriture, concentration, de vrais défis.

 

Février 2021

La radiation du nombril

Focus sur le réflexe qui contribue à l'autonomie et l'estime de soi dans ses apprentissages cognitifs, moteurs et émotionnels.

Février 2021

Le réflexe de reptation

Vers l'autonomie de l'enfant avec le réflexe de reptation dès la naissance.

Mentions Légales

Mentions Légales

Right Menu Icon