Une prise en charge adaptée à tous les âges

Une prise en charge adaptée à tous les âges

Maternité

Maternité

Des séances adaptées à la femme enceinte pour l’aider à appréhender les changements corporels, émotionnels et cognitifs liés à la grossesse. Mais aussi préparer son projet de naissance, le plus physiologique possible. Des exercices ciblés pour libérer les tensions mécaniques, prévenir certains maux comme la lombalgie et améliorer la posture. Un suivi en post-partum pour favoriser le remodelage du bassin durant le premier mois, établir un bilan des réflexes, remodelage sensoriel complet.

Nourrisons

Nourrissons

Remodelage sensoriel en duo avec maman ou papa pour favoriser l’émergence et le développement des réflexes. Une séance tout en douceur pour établir une bonne communication avec un tout-petit parfois difficile à décoder dans ses pleurs (fatigue, reflux, peurs) et  comprendre ses cycles de sommeil.

Les bienfaits : libérer les tensions, éveiller la conscience des contours de bébé.

Petite Enfance

Petite enfance

Cette période très riche en expérimentation est essentielle dans le développement moteur, sensoriel et cognitif de l’enfant. Chaque nouvelle étape est préparée par la précédente. Tout ce qui gêne le mouvement ou l’ordre naturel du développement peut modifier cette phase d’expérimentation et empêcher l’intégration des réflexes archaïques. Des séances dédiées au remodelage corporel et à la motricité, en duo avec maman favoriseront l’intégration des réflexes et libération des tensions mécaniques

Enfants

Enfants

Etablir un bilan des réflexes pour favoriser le développement moteur au moment où les connexions nerveuses se mettent en place. Il est important de donner la possibilité d’effectuer le maximum d’expériences à ce moment là. Une prise en charge pendant les premières années de vie permet à l’enfant de se sentir à l’aise dans son corps et dans son être. Il pourra sereinement rentrer dans ses apprentissages volontaires scolaires.

Adolescents

Adolescents

C’est une période de grande vulnérabilité qui entraîne le besoin de se « défendre » face à de nombreuses angoisses d’où l’apparition de crises. Des bouleversements physiologiques, psychologiques et émotionnels qui sont une source de stress et d’anxiété, ce qui aura un impact sur sa stabilité émotionnelle et sa confiance en lui. Un travail sur les réflexes émotionnels lui apportera recentrage et sécurité intérieure. En effet, ces derniers agissent sur la sensation de mal être que peuvent ressentir nos jeunes. D’autres réflexes cibleront la construction de soi, la motivation, l’organisation mais aussi l’attention et la concentration.

Adultes

Adultes

L’adulte dont les réflexes archaïques ne sont pas intégrés a mis en place de nombreux systèmes de compensation coûteux en énergie. Le cerveau doit corriger en permanence les mouvements effectués, entraînant stress, fatigue chronique, manque de confiance ou encore une mauvaise posture et des tensions dans le corps. Il aura cette sensation, par exemple, de ne plus savoir s’organiser, gérer son quotidien, de tout commencer et de ne rien finir.

Séniors

Seniors

L'intégration des réflexes archaïques demeure très utile également aux personnes âgées. En effet, par la répétition de mouvements simples, ces derniers vont pouvoir améliorer leur coordination, leur motricité fine nécessaire aux tâches quotidiennes comme se déplacer, cuisiner, coudre, dessiner, bricoler, faire du sport mais également lire, écrire, discuter. Tout cela va de ce fait constituer un véritable programme d'entraînement à la stimulation des fonctions cérébrales et leur permettre de profiter pleinement de leur retraite.

Remodelage bébé avec l'Atelier des Apprentissages

Détecter les blocages formés au cours des premières années

 

Dès la naissance, l'enfant active des gestes instinctifs et essentiels qui constituent ses réflexes primitifs : c'est le cas, par exemple, des réflexes de succion, d'agrippement et de marche à 4 pattes.

 

Par leur répétition, le nourrisson développe et automatise ses schémas sensori-moteur. C'est ainsi que se développe et se forme peu à peu un réseau de communication entre toutes les parties du système nerveux, gage du bon développement moteur, sensoriel et cognitif du nourrisson, de l'enfant et de l'adulte.

 

Des études récentes ont montré que la non-intégration d'un réflexe peut créer un parasitage dans le corps et en réduire de ce fait la spontanéité de ses mouvements. Ce manque initial va notamment s'illustrer au-delà des 5 ans, lorsqu'il vient impacter les apprentissages volontaires.

Autant d’énergie et d’attention qui ne sont pas disponibles pour d’autres tâches.

Mentions Légales

Mentions Légales

Right Menu Icon