L'orthoptie neurovisuelle 

octobre 2022

réflexes archaïques / apprentissage / orthoptie

 

L'ORTHOPTIE NEUROVISUELLE

Les habiletés oculo-motrices, bilan, prise en charge ...

Les explications de Bruno Krantz, orthoptiste à Enthzeim

 

L' orthoptie a pour but de dépister, analyser et traiter les troubles visuels d’origine motrice, sensorielle ou fonctionnelle, du nourrisson à la personne âgée.

L’ orthoptiste peut également réaliser des examens complémentaires (réfraction, exploration fonctionnelle, champs visuels, etc…)

La rééducation peut concerner : déséquilibres de la fonction binoculaire, strabismes, amblyopie, problème postural, basse vision, troubles neurovisuels.

 

Le bilan orthoptique neurovisuel

Il consiste à déterminer la qualité de l’oculomotricité (capacité à orienter son regard), de la fixation, des stratégies du regard, afin d’évaluer le rôle de la vision dans l’acquisition et la réalisation d’une tâche.

  • La relation entre la vision et la saisie de l’information est-elle perturbée ?
  • La relation entre la vision et l’organisation du geste est-elle perturbée ?

 

Ce bilan est conseillé aux patients en difficultés d’apprentissages scolaires (lecture, graphisme, troubles de l’attention, difficultés dans l’espace), aux patients avec antécédents (prématurité, AVC, TC, atteinte neuro, etc…).

La rééducation (la plus précoce possible), consiste à permettre ou renforcer l’acquisition de processus visuels efficaces, d’améliorer la perception visuelle et les stratégies visuelles. Elle est adaptée et personnalisée.

 

Le bilan va pouvoir être complété par d’autres professions de santé avec lesquelles l’orthoptiste travaille.

 

Une anamnèse complète est primordiale, car à l’issue du bilan (ou lors de la prise-en-charge), d’autres bilans vont pouvoir être conseillés.

Les différentes étapes de la grossesse, de l’accouchement, de la croissance et de l’évolution, les accidents, et autres antécédents vont déterminer le conseil de consulter dans d’autres domaines (ophtalmologique, ORL, orthophonique, psychomotricité, ergo, neuro-pédiatrique, en neuro-intégration, etc…)

 

Lorsque le bilan neurovisuel montre des difficultés (surtout en coordination oculo-manuelle), avec des antécédents particuliers (accouchement, pas de 4 pattes, etc…), un bilan en neuro-intégration peut être conseillé afin d’évaluer les réflexes archaïques.

 

Les rééducations vont donc pouvoir se compléter afin de permettre la meilleure évolution possible du patient.


Autres articles

 

 

Septembre 2022

L' approche des réflexes archaïques

Colère, hyperactivité, ... et si on tentait la méthode des réflexes archaïques ? Article de Magic Maman.

 

Décembre 2020

La réflexe tonique asymétrique du cou

Focus sur le réflexe qui contribue à l'autonomie et l'estime de soi dans ses apprentissages cognitifs, moteurs et émotionnels.

Octobre 2020

Le réflexe de reptation

Vers l'autonomie de l'enfant avec le réflexe de reptation dès la naissance.

© 2022 L'Atelier des Apprentissages