Sphère cognitive

 

mars 2022

attention / impulsivité / hyperactivité

 

LE TDA-H

Le Trouble Déficitaire Attentionnel avec ou sans Hyperactivité et le réflexe Spinal de Galant

 

Ce trouble est diagnostiqué par les neuropédiatres, pédopsychiatres ou neuro-psychologues, et nous accompagnons de plus en plus d’enfants afin d’en atténuer les manifestations. Nous allons vous expliquer comment nous prenons ce trouble en charge, de quelle façon nous soulageons le quotidien des personnes traitées, et les résultats que nous obtenons.

Le TDA/H est un trouble neuro développemental, 6% des enfants et 3% des adultes en sont atteints dont une majorité de garçons pour ces derniers. 3 symptômes le caractérisent : l’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité. Présent à des intensités différentes d’un enfant à un autre, il est lié à un déficit en taux de dopamine, au niveau des cortex frontaux de notre cerveau. Ce trouble intervient aussi bien dans le cadre scolaire ou professionnel, que dans la vie quotidienne.

Généralement diagnostiqué autour de 7 ans, les enfants qui en souffrent, ont des comportements difficiles avant leur entrée à l'école, souvent dès l'âge de 2 ans.

 

Voici un petit rappel des troubles : 

 

  • L’inattention : incapacité à maintenir son attention, à terminer une tâche, ou à contrario, capacité à oublier de façon fréquente ses affaires, ou à les perdre…

 

  • L’impulsivité : difficultés à attendre, avec une tendance à interrompre les activités des autres, à répondre aux questions de la maîtresse sans y avoir été invité. Beaucoup pensent souvent que ces personnes sont mal élevées.

 

  • L’hyperactivité : difficultés à rester en place ou assis sans bouger, à rester concentré sur une tâche.

 

L’hyperactivité et l’impulsivité sont plus accentuées chez les garçons que chez les filles. Il peut y avoir 1 ou 2 symptômes prédominants et dans 20 % des cas seulement, les 3 symptômes sont présents.

 

Concrètement, comment cela se passe-t-il dans leur quotidien ? 

Quelles manifestations peuvent / doivent vous éveiller en tant que parents ?

  1. Un enfant ou un adulte qui souffre d’un TDA, accumule les fautes d’inattention dans ses devoirs, et est souvent incapable de les terminer sans un adulte derrière lui. En général, il n’écoute pas et reste dans son idée.
  2. Dans son travail, il est mal organisé, se laisse facilement distraire par une mouche qui vole, et perd ou oublie régulièrement ses affaires. 
  3. Un enfant impulsif et hyperactif, ne sait pas rester assis sur une chaise sans bouger. Il gigote à table comme en classe, a besoin de se lever pour ramasser quelque chose, d’aller aux toilettes... bref, il trouve toujours une excuse. 
  4. Par ailleurs, il parle beaucoup, coupe la parole et répond aux questions avant même que la maîtresse ait fini de les poser. Il paraît souvent mal éduqué car il ne sait pas attendre son tour. Il est brusque, ne contrôle pas ses gestes, grimpe, saute et court partout. 
  5. Enfin, il n’aime pas les règles et ne les respecte pas. Il peut se montrer très agressif et ne contrôle pas ses paroles. Son humeur est changeante et il n’arrive pas à gérer ses émotions. 

 

Il est important de souligner que l'observation de certaines manifestations chez votre enfant ne signifie pas obligatoirement qu’il a un TDA avec hyperactivité.

Seul un médecin spécialisé posera le diagnostic. Ne tirez pas de conclusions hâtives au risque d’enfermer votre enfant dans un trouble qu’il n’a pas. 

 

En tant que praticiennes en réflexes archaïques, nous corrélons certains réflexes à certains troubles. Comme vous le savez, un réflexe résiduel peut entraver à des degrés différents le développement de votre enfant dans les sphères motrices, émotionnelles et cognitives. Dans ce cas précis, lors du bilan réflexe, nous notons très souvent la présence du Réflexe Spinal de Galant.

Qu’est-ce que leRéflexe Spinal de Galant ?


  • Fiche d’identité 

Emergence : 20 semaines in utéro

Pleine expression : à la naissance

Inhibition : entre 3 et 9 mois après la naissance.


  • Pourquoi apparaît-il ?


N’allez pas croire que c’est maman qui fait tout le travail à la naissance, c’est bébé ! Et oui, ce réflexe permet au bébé de glisser dans le canal utérin pour naître par l’activation de mouvements de reptation entre l’épaule et le bassin. Tout est bien orchestré ! Cette nouvelle synchronisation de mouvements lui permet de prendre conscience de ses chaînes musculaires. 


  • Comment s'observe-t-il dans le corps ?


Lorsque l’on stimule la peau du dos de bébé dans la région lombaire et proche de la colonne vertébrale, on note une flexion du bassin vers l’arrière en direction du stimuli. Autre observation, une pression des deux côtés peut entraîner une vidange de la vessie.


  • Et dans le cas d’un Spinal de Galant non inhibé ?


Il sera difficile pour un enfant de rester assis sur une chaise sans bouger puisqu’il sera sans cesse stimulé par la ceinture de son pantalon, le dossier de sa chaise, la matière de son tee-shirt … qui activeront le réflexe en permanence. L’attention de l’enfant étant monopolisée par cette stimulation, il pourra de ce fait avoir des difficultés de concentration et de mémoire à court terme.


Vous comprendrez qu’une naissance par césarienne, par extraction instrumentale (forceps, cuillère, ventouse..) ou trop rapide, ne permet pas au bébé de vivre cette étape motrice. Le réflexe reste présent en attendant patiemment de vivre une expérience similaire à celle de la naissance pour s’inhiber. 


Par conséquent, en intégrant les mouvements réflexifs du Spinal de Galant dans le corps de l’enfant, nous pouvons agir sur ses problèmes d’agitation, son trouble de l’attention et de la concentration mais également sur l’énurésie et sa mémoire à court terme.


Si cela vous parle, vous apporte un éclairage, vous fait penser à quelqu’un, n’hésitez pas à contacter la praticienne proche de chez vous ou à partager cet article.


Autres articles

 

Novembre 2020

La motricité fine, qu'est ce que c'est ? 

Acquisition, étapes et prévention chez l'enfant.Comment évaluer si mon enfant présente un retard dans le développement de sa motricité fine ?

 

Décembre 2020

La réflexe tonique asymétrique du cou

Focus sur le réflexe qui contribue à l'autonomie et l'estime de soi dans ses apprentissages cognitifs, moteurs et émotionnels.

Octobre 2020

Le réflexe de reptation

Vers l'autonomie de l'enfant avec le réflexe de reptation dès la naissance.

© 2022 L'Atelier des Apprentissages