Les troubles oculomoteurs

octobre 2022

réflexes archaïques / apprentissage / orthoptie

 

LES TROUBLES OCULOMOTEURS ET LES RÉFLEXES ARCHAÏQUES

Pour compléter les explications de Bruno Krantz sur les habiletés oculo-motrices, nous faisons le lien avec les réflexes archaïques

Par Anne de Saint-Vaulry, co-fondatrice de l'Atelier des Apprentissages et praticienne en neuro-intégration

 

Les réflexes archaïques jouent un rôle fondamental dans les acquisitions visuomotrices dès le plus jeune âge. Nous vous expliquons ô combien il est important que nos réflexes s’intègrent pour explorer notre environnement sans encombre.

Commençons par le Réflexe asymétrique du cou – RTAC.

 

Comme vous le voyez sur l’illustration, bébé est en position de l’escrimeur avec la tête tournée du côté du bras tendu. Cette position lui permet d’attraper un objet à droite ou à gauche pour le ramener, en le suivant des yeux, dans son champ médian visuel. Il apprend ainsi à fixer, à poursuivre l’objet en mouvement et à converger. En prenant conscience de ses axes droite et gauche, il développe le lien entre son œil et sa main, appelé coordination œil/main. Compétences importantes pour l’écriture lorsqu’il s’agit de respecter l’alignement des lettres sur une ligne, et la lecture pour garder les yeux sur la ligne.

 

Passons au réflexe de Landau, période où bébé vit pleinement sa position ventrale qui lui offre un nouveau regard sur le monde en 3D. Quelle découverte ! Il explore son environnement en redressant sa tête tout en tonifiant son cou. Son regard peut ainsi se verticaliser. Bébé met en place sa vision binoculaire et renforce la perception visuelle des profondeurs et des distances pour bien voir, viser, s’approcher ou s’éloigner.

Ensuite, toutes ces acquisitions continuent de maturer lorsque bébé à plat ventre, se met à ramper. Il s’agit là du réflexe de reptation. Quelle liberté de pouvoir se déplacer d’un point A à un point B sans l’aide des bras de Maman ou de Papa. Bébé gagne en autonomie, renforce ses accommodations, ce qui l’aide à percevoir les obstacles et à anticiper son déplacement.

Terminons par cette étape et non des moindres, qui est le 4 pattes et fait référence au réflexe symétrique du cou. Bébé se sent plus libre de se déplacer et découvre son environnement en prenant de la hauteur. En se déplaçant, les yeux alternent entre les mains gauche et droite pour vérifier qu’il les pose au bon endroit. On dit aussi que ses yeux saccadent pour permettre une lecture fluide et rythmée sans fatigue plus tard. Son repérage dans l’espace est plus efficace et bébé ne craint pas les obstacles.


Autres articles

 

 

Septembre 2022

L' approche des réflexes archaïques

Colère, hyperactivité, ... et si on tentait la méthode des réflexes archaïques ? Article de Magic Maman.

 

Octobre 2022

Les habiletés oculomotrices

Les explications de Bruno Krantz, orthoptiste à Enthzeim. Bilan, prise en charge et accompagnements

Octobre 2020

Le réflexe de reptation

Vers l'autonomie de l'enfant avec le réflexe de reptation dès la naissance.

© 2022 L'Atelier des Apprentissages